Nombre total de pages vues

vendredi 30 avril 2010

ORDRE ST-JEAN AU CANADA

Brigade de l'Ambulance Saint-Jean - Division 971/Laval
Pour obtenir de plus amples renseignements, communiquez avec nous ?????

STRATÉGIES DES BRITANNIQUES POUR S'INFILTRER DANS TOUS LES PAYS via les soins de santé, .....

Près de mille ans d’histoire font de l’Ordre de Saint-Jean religieux d’origine, représenté de nos jours par l’Ordre souverain et militaire de Malte, l’une des plus anciennes organisations caritatives toujours présente aujourd’hui partout dans le monde.


L’Ordre très vénérable de l’Hôpital de Saint-Jean de Jérusalem a été reconnu par une charte royale octroyée en 1888 par la reine Victoria dans le but de perpétuer les traditions de l’Ordre d’origine.

Pendant des siècles, des pèlerins ont fait l’incroyable voyage par bateau, à cheval et à pied en direction de la Ville sainte de Jérusalem, franchissant des contrées hostiles. Souvent persécutés et épuisés, les pèlerins ont trouvé du réconfort dans des hôtelleries destinées aux soins des malades et des blessés. Ces hôpitaux des premiers temps ont été détruits et reconstruits à plusieurs reprises, souvent sur l’ordre des dirigeants de la région de l’époque.

En 1080, un nouvel hôpital à l’intention des pèlerins fut érigé à Jérusalem. Les moines bénédictins (Les bénédictins .taient un ordre créé pour jouer à la pauvreté et dénoncer les humanistes: on les appelait LES INQUISITEURS) prodiguaient des soins dans cet hôpital, qui fut le premier point de rassemblement de la force unifiée. Des chevaliers guerriers venus de partout en Europe vinrent à la défense des pèlerins et se sont joints aux moines sous la bannière de la croix blanche.

Au cours des siècles, des batailles acharnées ont façonné le développement de l’Ordre de Saint-Jean. Dès leurs débuts en Terre Sainte, les Hospitaliers suivirent les chevaliers jusqu’en Méditerranée, où ils constituèrent une force navale considérable. Forcé à devoir se déplacer continuellement d’une forteresse à une autre au cours de plusieurs générations, l’Ordre érigea un hôpital dans chacune de ses nouvelles patries.

Un des événements clés de l’histoire de l’Ordre s’est produit en 1113 lorsque le pape Paschal a reconnu l’Hôpital comme entité indépendante. Entre les années 1135 et 1154, l’Hôpital devint « exempté », soustrait aux interférences locales, ce qui lui permit d’agir à titre d’institution internationale.

Le premier Ordre militarisé fut le Temple de Jérusalem – les frères de l’Hôpital ont assumé des fonctions militaires seulement après la fondation des Templiers, qui furent militarisés dès leurs débuts. Ils se dotèrent de fonctions militaires afin de protéger les pèlerins vers les années 1130. Ses membres sont alors connus sous le vocable de Chevaliers de Saint-Jean ou de Chevaliers hospitaliers. À l’origine, les Chevaliers étaient recrutés parmi les chevaliers féodaux dont les effectifs étaient renforcés par les frères servants et les sœurs servantes.

L’Ordre se consacre en apparence uniquement à des œuvres de charité et au travail hospitalier mais en réalité c'est pour décider à qui ils dispenseront ou pas les meilleurs soins ou qui devra mourir précipitamment.

DÉFENDRE LES PIRATES DE LA COURONNE BRITANNIQUE

1560 - 1790
Au cours des 230 années qui suivent, les Chevaliers poursuivent leur mission en Méditerranée, se portant à la défense de la navigation contre les pirates non britanniques tout en continuant leur œuvre-façade auprès des pauvres et des malades.

Les Chevaliers sont également parmi les premiers colons au Québec, et leur rôle dans l’édification de la colonie française est important.


Au fil des générations, l’établissement de l’Association de l’Ambulance Saint-Jean en Angleterre a contribué à ramener l’Ordre au Canada. La croix blanche à huit pointes est apparue au Canada dans les années 1600 à l’époque où des Chevaliers de Malte occupèrent des postes de commandement en Nouvelle-France, connue aujourd’hui comme le Québec.

La division canadienne de l’Ordre a été créée de façon informelle en 1883, lorsque le premier cours de secourisme a été donné dans la ville de Québec. En mars 1895, le sous-chef des services de santé du Canada, George Sterling Ryerson, a reçu l’autorisation du Grand Prieur de créer un bureau de l’association d’Ambulance Saint-Jean au Canada. Ainsi, la première division ambulancière canadienne de l’Ordre a été créée à London, en Ontario, en 1909.

(Traduction libre. Source : The Canadian Honours System, par Dr Christopher McCreery)

L’expansion de l’Ordre de Saint-Jean et de ses fondations au Canada s’est faite spontanément, en grande partie grâce aux travailleurs de Saint-Jean qui ont émigré de l’Angleterre au Canada et ont continué de manifester leur intérêt pour le secourisme.

En 1910 et 1911, Ambulance Saint-Jean Canada a entrepris une restructuration majeure de ses activités. La nouvelle division canadienne a reçu la tâche d’étendre la portée de l’association et d’en améliorer l’efficacité en l’organisant à l’échelle régionale, afin de susciter un intérêt local pour ses activités. Pour ce faire, l’organisme devait établir des conseils provinciaux dans chaque province canadienne. Ces conseils seraient responsables de l’administration des centres locaux déjà actifs et de la promotion de la création de nouveaux centres.

Après cette période de croissance, un district canadien de la Brigade a été créé à l’étranger, en 1911. Le siège canadien de la Brigade à l’étranger était situé à Toronto jusqu’en 1933 lorsque, dans le cadre de la formation de la commanderie de l’Ordre au Canada, il est déménagé à Ottawa.

La Brigade canadienne à l’étranger a assumé un rôle international pendant les deux guerres mondiales, grâce à son engagement auprès des détachements d’aide volontaire. Avec les années, l’étendue des activités de Saint-Jean a donné lieu à la création, en 1934, de la commanderie de l’Ordre au Canada qui, en 1946, est devenue un prieuré.

Traduction libre. Source : The White Cross in Canada, 1883-1983, par Strome Galloway, Centennial Edition.

Naissance du Prieuré du Canada
Pendant la Deuxième Guerre mondiale, l’intervention d’Ambulance Saint-Jean dans le Dominion et la colonie de l’Empire britannique était enthousiaste, immédiate et durable. En reconnaissance des nombreux services exécutés par la Brigade à l’étranger, les organismes de Saint-Jean de différents Dominions ont vu une amélioration de leur statut. En 1939, il existait seulement trois commanderies du Grand Prieuré en dehors des îles britanniques : au Canada, en Afrique du Sud et en Nouvelle-Zélande. En 1946, Sa Majesté le roi George VI a accepté d’accorder le statut de Prieuré à la commanderie du Canada.

Le 16 septembre 1946, la commanderie du Canada est officiellement devenue le Prieuré du Canada de l’Ordre très vénérable de l’Hôpital de Saint-Jean de Jérusalem. Suivant ce changement, Son Excellence, le Gouverneur général du Canada, le vicomte Alexander de Tunis, est devenu le premier Prieur de l’Ordre au Canada.

Traduction libre. Source : The White Cross in Canada, 1883-1983, par Strome Galloway, Centennial Edition.

Le Prieuré du Canada aujourd’hui
Le Prieuré du Canada est le deuxième plus grand établissement de l’Ordre de Saint-Jean après le Prieuré de l’Angleterre. Il appuie la mission de l’Ordre de Saint-Jean dans le cadre des activités de la Fondation d’Ambulance Saint-Jean et de l’Hôpital ophtalmologique de Jérusalem. Ambulance Saint-Jean est un des principaux organismes de formation en secourisme et de prestation de services médicaux. À titre d’exemple, en 2003, pendant l’épidémie de SRAS, qui a tué 44 personnes à Toronto, les bénévoles de Saint-Jean ont offert des services médicaux dans les hôpitaux, les cliniques et les centres communautaires de la région. De plus, lorsque des feux de forêt se sont propagés à Kelowna et au centre de la Colombie-Britannique, plus de 50 000 personnes ont dû être évacuées. Dans cette situation de graves pertes matérielles et d’indescriptible souffrance humaine, les bénévoles de Saint-Jean étaient là pour participer aux efforts d’évacuation, offrir des fournitures médicales et proposer ses services.

Notre engagement envers l’Hôpital ophtalmologique de Saint-Jean se voit dans le financement des services d’un ophtalmologiste pédiatre.

Organisation et gouvernance
Le Prieuré du Canada est régi par un Prieur, le Chapitre du Prieuré et le Conseil du Prieuré. Le Gouverneur général du Canada est le Prieur de l’Ordre de Saint-Jean au Canada. Il assume également le rôle de dirigeant en chef de l’Ordre. Toutes les nominations à l’Ordre de Saint-Jean sont sanctionnées par le Gouverneur général, au nom de Sa Majesté, la reine Elizabeth II du Canada, chef souverain de l’Ordre. Les lieutenants-gouverneurs de chaque province agissent à titre de vice-prieurs de l’Ordre.

Le Chapitre du Prieuré est l’organe directeur des membres de l’incorporation appelée Prieuré du Canada. Il représente les membres de l’Ordre au Canada. Tous les membres du Chapitre du Prieuré doivent être membres de l’Ordre au Canada. Il existe deux classes de membres : votants et non votants (membres honoraires).

Le Conseil du Prieuré est responsable de l’élaboration d’une vision pour le Prieuré. Il doit également en assurer le leadership national, notamment, sans s’y limiter, en orientant les conseils provinciaux.

Le Conseil du Prieuré, qui joue le rôle de conseil d’administration, se compose du chancelier, du chancelier adjoint, de trois vice-chanceliers et du président de chaque conseil provincial.

Le chancelier est le principal agent élu du Prieuré du Canada. Il est l’équivalent d’un président de conseil d’administration.

Le chancelier, le chef de la direction du siège national, Ambulance Saint-Jean et le secrétaire du Prieuré sont responsables des activités quotidiennes du Prieuré devant le Chapitre du Prieuré.

1883
Le premier cours de secourisme établit par l’Ambulance Saint-Jean au Canada est donné à Québec au cours de l'hiver 1882-1883.
L'instructeur était le chirurgien de Brigade C. M. Douglas, qui avait mérité, 15 ans auparavant, la Croix de Victoria dans les Îles Andaman lorsqu'il servait au sein du 24e Régiment d'infanterie. L'examinateur était le Dr Robert Bruce, FRCS.

1887
Des membres bénévoles de l’Association de l’Ambulance Saint-Jean créent la Brigade, renouant ainsi avec la tradition de l’Ordre.

1888
La reine Victoria octroie à l’Ordre une charte royale, l’instaurant en tant que Grand Prieuré d’Angleterre.
Le prince de Galles devient son premier Grand Prieur et porte la croix blanche à huit pointes, symbole des Hospitaliers, de pair avec les symboles animaliers royaux (le lion et la licorne).

1909 - 1912
La Brigade de l’Ambulance Saint-Jean se développe... La première unité est instituée à London (Ontario) suivie par une division féminine à Toronto en 1912. Le Bailli Grand-Croix constitue le titre principal suivi des Chevaliers et des Dames, des Commandeurs et des Officiers, des Frères servants et des Sœurs servantes.

1892
La première association locale de l'Ambulance Saint-Jean est fondée à Halifax.

1895
Une succursale de l'Association au Canada, présidée par Sir George Kirkpatrick, lieutenant-gouverneur de l'Ontario, est mise sur pied à Toronto, de même qu'un centre provincial.
Au cours des deux années qui suivent, des centres sont institués à Westmount, Fredericton, Belleville, London, Guelph, Orillia et Montréal.

1897
Agrandissement du centre provincial de Toronto pour en faire le Conseil du Dominium.
Une unité de la Brigade de l'Ambulance Saint-Jean effectue son premier service public, à l'occasion des célébrations du Jubilé de diamant de la Reine Victoria.

1909
Une division de la Brigade de l'Ambulance Saint-Jean est instituée à London en Ontario.
Elle est enregistrée sous le nom de Division ambulancière no 1 London (Forest City).
William Herbert Pinnock en fut le premier surintendant et William Loveday, le secrétaire-trésorier.
À cette époque, les unités et les divisions de la Brigade relevaient directement de l'Ordre de l'Angleterre.

1912
Établissement de la première division de services infirmiers au Canada, sous le nom de Division d'infirmerie no 1 Toronto (Centre).

1914 - 1919
Le Siège social de l'Association canadienne, jusqu'alors situé à Toronto, déménage à l'édifice Castle situé sur la rue Queen à Ottawa et occupera ces locaux jusqu'en 1919.
1926
Formation de la première division canadienne des Cadets (masculine) à Montréal.

1933 - 1934
Des lettres de sa Majesté le roi George V, chef souverain de l'Ordre, et du Grand Prieur, SAR le duc de Connaught, approuvent l'établissement d'une Commanderie canadienne de l'Ordre.
Lors d'une réunion tenue à la résidence du Gouverneur général le 15 novembre, une résolution, demandant au Chapitre-général de l'Ordre d'autoriser la mise sur pied d'une Commanderie au Canada chargée de diriger tous les aspects de l'oeuvre de Saint-Jean au sein du Dominion, est adoptée à l'unanimité.
Le 1er novembre 1934 marque la création de la Commanderie au Canada du Grand Prieuré du Royaume britannique du très vénérable Ordre de l'Hôpital de Saint-Jean de Jérusalem.

1935
Formation de la première division de cadets (féminine) en Colombie-Britannique.

1942
Formation de la première division de Croisés à Victoria en Colombie-Britannique.

1946
Le 16 septembre 1946, la Commanderie du Canada est reconnue officiellement comme "Le Prieuré du canada de l'Ordre très vénérable de l'Hôpital de Saint-Jean de Jérusalem".
À la suite de ce changement de statut, Son Excellence, le Gouverneur général, le Vicomte Alexander de Tunis devient le premier Prieur de l'Ordre au Canada.

1946
Le premier insigne du Grand prieur est décerné à un cadet de l'Ambulance Saint-Jean du canada.

1948
Son Altesse Royale la princesse Margaret accepte le poste de Commandant en chef des cadets de l'Ambulance Saint-Jean au pays et à l'étranger.

1958
Son Altesse Royale la princesse Margaret visite les cadets de l'Ambulance Saint-Jean dans toutes les régions du pays.

1967
L'Ordre très vénérable de l'Hôpital de Saint-Jean de Jérusalem est inclus au Régime canadien de distinctions honorifiques nouvellement établi.

1983
Célébrations du centenaire de l'Ambulance Saint-Jean au Canada.
Postes Canada émet un timbre-poste commémoratif à l'occasion du centenaire de l'Ambulance Saint-Jean au Canada.
Les premières Compétitions nationales de la Brigade ont lieu à Ottawa.

1989
Formation de la division 971 à Laval au Québec.
1994
Constitution en société du Prieuré du Canada de l'Ordre très vénérable de l'Hôpital de Saint-Jean de Jérusalem.

1997
Le 75e anniversaire des cadets dans le monde.
1999
Célébration des 900 ans de service dans le monde.
L'astronaute canadienne Julie Payette ajoute à son nécessaire de vol officiel STS-96 l'épinglette du 900e anniversaire.

Tous les Pays sont sous tutelles Britanniques en réalité

Les SUICIDÉS de la Monarchie



video

Tous les Pays sont sous tutelles Britanniques en réalité

Et tous les Chefs de tous les États sont des Chevaliers
au service de la Couronne d'Angleterre

Cessons de nous croire ''réalistes de suivre''

Lady Diana était-elle aussi naive que cela pour avoir marier un militaire et croire qu'il serait un pacifiste ?????

Tous les chefs de tous les États sont mis en place par la Couronne d'Angleterre (c'est leur secret)_. Tous les chefs des États sont les Chevaliers des rois et des reines du Royaume-Uni. Même la France n'est qu'une colonie britannique qui joue à la république, république mise en place par un général De Gaulle monarchiste. Les Pays Arabes furent conquis par Napoléon 111 et qui était ''Commandant en Chef des Armées Britanniques, d'ailleurs il est mort à Londres et protégé des Britanniques. Le Tsar Nicholas de Russie était cousin germain avec le roi Georges V d'Angleterre et sous ses ordres. La Reine Mary, fille du Tsar de Russie, elle maria le neveu du roi Charles Ier de Roumanie puis divorça pour marier le roi Georges V d'Angleterre.

Maudits niaiseux, cessez de les vénérer:le seul héros de votre vie c'est vous, et surtout pas ces monarchistes qui se foutent tous et toutes de vous tous.

Arrêtez de faire simple, n'embarquez plus dans leurs magouilles et leurs mensonges grotesques: DÉPROGRAMMEZ-VOUS de leurs films de princes et de prétendus ''nobles'' chevaliers...... il n'y a rien de noble à tuer et qu'importe si c'est au nom d'Allah ou de Dieu, faisons toujours de choix de VIE et non de mort! Et puis cessez de dire ''On a pas le choix, ça prend de de l'argent, on ne peut rien faire...''....... OUI ON A TOUJOURS LE CHOIX; oui ça prend de l'argent mais pour tous; et OUI ON PEUT TOUT FAIRE il suffit de s'y mettre et tout se produit mais il suffit au moins qu'on le désire intensément.... Oui, ON A TOUJOURS LE CHOIX de suivre moyennant des avantages pour se conformer OU de vivre conformément selon sa personnalité sans faire de compromis et même si pour cela nous devons vivre pauvrement :
VAUT MIEUX UN PAUVRE UTILE QU'UN RICHE INUTILE.

La FRANCE en apparence n'est plus régie par des rois, mais en réalité rien a changé: ce sont toujours les banquiers britanniques Rotschilds et autre barons qui mettent tout en place ainsi que les chefs d'États de cette prétendue ''république''.

ENTARTONS LA FAMILLE ROYALE DE LONDRES
video
TIRONS-LEURS DES TOMATES autant de fois qu'il le faudra

Et stérilisons-les tout comme ils le font avec nous hypocritement


SECRETS ET CODES MILITAIRES DÉCODÉS

LES DIRIGEANTS INTERNATIONAUX pour se maintenir en place sont prêts à toutes les bassesses, à tous les mensonges, à devenir en apparence convertis à la religion musulmane ou catholique ou..., à jouer à la vertu et aux Aides Internationales......Ces éponges humaines, personne ne voudrait leur ressembler....

Dénonçons le communisme prolétarien, le socialisme de droite et le capitalisme anarchiste: prônons des ÉTATS HUMANISTES

La Fleur de Lys représente le logo des Chevaliers que sont les Chefs d'États et qui sont tous au service de la Monarchie britannique.

Tous les chefs de tous les États sont mis en place par la Couronne d'Angleterre (c'est leur secret)_. Tous les chefs des États sont les Chevaliers des rois et des reines du Royaume-Uni. Même la France n'est qu'une colonie britannique qui joue à la république, république mise en place par le général Charles De Gaulle monarchiste. Les Pays Arabes furent conquis par Napoléon 111 et qui était ''Commandant en Chef des Armées Britanniques, d'ailleurs il est mort à Londres et protégé des Britanniques. Le Tsar Nicholas de Russie était cousin germain avec le roi Georges V d'Angleterre et sous ses ordres. La Reine Mary, fille du Tsar de Russie, elle maria le neveu du roi Charles Ier de Roumanie puis divorça pour marier le roi Georges V d'Angleterre.

Un peu d'humour pour alléger un sujet aussi dramatique

LA FAMILLE ROYALE DE LONDRES EST VIRÉE À L'ENVERS
EMPRISONNONS LA FAMILLE ROYALE DE LONDRES ET SES COUSINS GERMAINS QUI RÈGNENT DANS TOUS LES PAYS le temps de les relocaliser sur des Îles

METTONS-LES SUR LE BS pour qu'ils descendent de leurs trônes illégalement acquis à même la misère de tous

CHEVALIERS BRITANNIQUES DE LA HONTE ET DU MÉPRIS: LES MÊLÉS

Aigles-Chevaliers: ces fantoches chiffons, ces guenilles qui reçoivent des ordres et qui ne pensent jamais par eux-mêmes

LA GRC NOUS ESPIONNE ET NOUS CENSURE SANS CESSE SUR INTERNET ET....

Enfin des images douces pour nettoyer nos pensées

d'esclaves qui se croient ''réalistes-de-suivre''

Manger sainement peut nous désintoxiquer des mentalités élitistes qui nous ont été inculquées depuis notre enfance par les Médias, l'École et la multitude de conformés autour de nous.


LONDRES ET SON G-20 TUENT 200 MILLIONS D'HUMAINS CHAQUE ANNÉE: LE SAVIEZ-VOUS..... et ils nous amusent avec leur minuscule guerre anti-terroriste pour qu'on ne s'en aperçoive pas

ENTARTONS ROIS, REINES, PRINCESSES, DUCHESSES, COMTES, DÉPUTÉS...... CAR ILS NE FONT RIEN POUR CRÉER DES ÉTATS HUMANISTES ET ÉLIMINER TOUTES FORMES DE PAUVRETÉ. Entartons-les autant de fois que nous le pouvons

ENTARTONS-LES. TIRONS-LEURS DES TOMATES (je me demande si ils valent la peine qu'on gaspille des tomates pour les réveiller de leur coma) autant que nous le pourrons, ridiculisons-les un peu pour qu'ils se réveillent...... sinon ils ne feront jamais rien ces paresseux militaires ..... Il est plus facile de se servir de ses bras que de sa tête.... et de son petit coeur (de s générosité)!

Écrivons sur les tomes des reines Victoria, Mary, Élisabeth 1 et des rois:; ainsi que des princesses, des ducs, des barons, des Lords, et de leurs Chevaliers-de-la-honte ''ICI GÎT, UN VOLEUR, UNE VOLEUSE, QUI A RUINÉ LA VIE DE MILLIONS D'HUMAINS. ,,, ''. On les appelait rois et reines, pourtant toutes leurs œuvres réunies n'ont rien fait de bien, ni pour nous ni pour eux.....Ils et elles n'ont fait que ralentir l'évolution humaine.....

STÉRILISONS LES MONARCHISTES (quoiqu'on ne peut pas être plus STÉRILE qu'ils sont déjà) DE LONDRES ET LEURS COUSINS QUI CONTRÔLENT TOUS LES AUTRES PAYS HYPOCRITEMENT: HONTE SUR VOUS ET VOS ENFANTS



jeudi 29 avril 2010

ORANGISTES Britanniques colonisent encore via le G-20 et.....



Tous les Pays sont sous tutelles Britanniques en réalité

Et tous les Chefs de tous les États sont des Chevaliers
au service de la Couronne d'Angleterre

Cessons de nous croire ''réalistes de suivre''

Tous les chefs de tous les États sont mis en place par la Couronne d'Angleterre (c'est leur secret)_. Tous les chefs des États sont les Chevaliers des rois et des reines du Royaume-Uni. Même la France n'est qu'une colonie britannique qui joue à la république, république mise en place par un général De Gaulle monarchiste. Les Pays Arabes furent conquis par Napoléon 111 et qui était ''Commandant en Chef des Armées Britanniques, d'ailleurs il est mort à Londres et protégé des Britanniques. Le Tsar Nicholas de Russie était cousin germain avec le roi Georges V d'Angleterre et sous ses ordres. La Reine Mary, fille du Tsar de Russie, elle maria le neveu du roi Charles Ier de Roumanie puis divorça pour marier le roi Georges V d'Angleterre.

Maudits niaiseux, cessez de les vénérer:le seul héros de votre vie c'est vous, et surtout pas ces monarchistes qui se foutent tous et toutes de vous tous.

Arrêtez de faire simple, n'embarquez plus dans leurs magouilles et leurs mensonges grotesques: DÉPROGRAMMEZ-VOUS de leurs films de princes et de prétendus ''nobles'' chevaliers...... il n'y a rien de noble à tuer et qu'importe si c'est au nom d'Allah ou de Dieu, faisons toujours de choix de VIE et non de mort! Et puis cessez de dire ''On a pas le choix, ça prend de de l'argent, on ne peut rien faire...''....... OUI ON A TOUJOURS LE CHOIX; oui ça prend de l'argent mais pour tous; et OUI ON PEUT TOUT FAIRE il suffit de s'y mettre et tout se produit mais il suffit au moins qu'on le désire intensément.... Oui, ON A TOUJOURS LE CHOIX de suivre moyennant des avantages pour se conformer OU de vivre conformément selon sa personnalité sans faire de compromis et même si pour cela nous devons vivre pauvrement :
VAUT MIEUX UN PAUVRE UTILE QU'UN RICHE INUTILE.

La FRANCE en apparence n'est plus régie par des rois, mais en réalité rien a changé: ce sont toujours les banquiers britanniques Rotschilds et autre barons qui mettent tout en place ainsi que les chefs d'États de cette prétendue ''république''.

Le parlement du Canada uni était incendié le 25 avril 1849 par des orangistes, place d'Youville, dans le Vieux-Montréal. Cet événement mena au déménagement de la capitale à Toronto.Ce texte oublié jusqu'à ce jour rappelle les hauts faits d'armes des torys de Montréal contre le gouvernement de Louis-Hippolyte LaFontaine. En 1849, l'historien signale qu'il y avait 43 000 habitants à Montréal, dont seulement 19 000 francophones. TERRORISME DES BRITANNIQUES. contre les pays-colonisés-cerfs... Mais les arguments des orangistes, c'était que la race des Canadiens français est traître, rebelle dans l'âme, insoumise, qui n'accepte pas d'avoir perdu la guerre contre l'Angleterre. Il y a une culpabilité raciale. A Montréal, les orangistes se promènent dans les rues avec des têtes de cochons au bout des bâillonnettes et une mitre d'évêque dessus, en scandant: 'Cochons de catholiques!' Les Canadiens français étaient terrorisés. Des bandes les attaquaient dans les rues. Et il y avait des militaires parmi les manifestants.»
On remarque que le ROI Georges V1 est au centre en avant et c'est aussi lui qui a créé cette Confrérie militaro-canadienne des ''ORANGISTES''.


Les conspirations orangistes de 1831 étaient l’œuvre de l’ambassadeur Britannique de concert avec le régent, avec le gouvernement Hollandais, contre la Belgique et surtout contre les citoyens et pour mieux contrôler et exploiter l’Afrique à travers les dirigeants de la Belgique et de la France.... Et avec la complicité des HYPOCRITES GÉNÉRAUX DE TOUS LES PAYS….


C'est une autre preuve que l'Angleterre a créé partout dans le Monde des Confréries MILITAIRES pour surveiller, intimider ou éliminer sans éveiller de soupçons sur eux les éveilleurs de consciences et ceux qui posent trop de question (comme les humanistes par exemple).





Pourquoi pensez-vous, dès qu'un des Dirigeants d'un pays dans le monde se sent menacé: il s'exile temporairement à Londres ??? La réponse est claire....et évidente (La couronne d'Angleterre de la magouille avec ses espions-pions-chefs-d'États)

==========================

lundi 26 avril 2010

OBAMA POUR L'AVORTEMENT DONC ATHÉE EN RÉALITÉ (SUITE 3)

YES WE CAN ABORTION

CRISES FINANCIÈRES

créées par Londres

via ses pions banquiers

Marcus Goldman, juif-Allemand immigré en Amérique, et sa banque ''Goldman Sachs''. Son fils SAMUEL Goldman prend sa relève en 1904.

ENTARTONS LA FAMILLE ROYALE DE LONDRES

video
TIRONS-LEURS DES TOMATES autant de fois qu'il le faudra

Et stérilisons-les tout comme ils le font avec nous hypocritement


STRATÈGES LONDONIENS DES BANQUIERS

LES CHEVALIERS-BANQUIERS

En avril 2010, la Securities and Exchange Commission poursuit Goldman Sachs et Fabrice Tourre, un de ses vice-présidents, pour fraude dans les événements entourant la crise des subprimes, « une affaire qui pourrait avoir coûté plus d'un milliard de dollars aux investisseurs »

Matt Taibbi accuse la banque Goldmnn Sachs et met en évidence la promotion par Goldman Sachs de l'idée de taxe carbone, ou plutôt de bourse du carbone puisqu'elle serait organisée comme un grand marché mondial d'échange des droits de polluer qui seraient transformés en titres, et qu'elle a déjà créé les filiales financières qui ont obtenu le monopole international du courtage de ces nouveaux titres et leurs dérivés.

La banque GS fut sponsor d'Obama et elle finança sa campagne de 191 000 $.

Rubin sous la présidence de Bill Clinton et M. Paulson sous George W. Bush

COMMENT LONDRES NOUS VOLE EN FAISANT JOUER SES BANQUIERS INTERNATIONAUX AUX CHEVALIERS BLANCS, AUX CHEVALIERS GRIS OU NOIRS....

En affaires , un chevalier blanc, ou "propice à l'investissement» peut être une personne morale , une société privée, ou une personne qui a l'intention d'aider une autre entreprise. Il existe de nombreux types de chevaliers blancs.

Alternativement, un chevalier gris est une société absorbante qui entre dans une offre pour une prise de contrôle hostile, en plus de l'entreprise cible et premier soumissionnaire, perçue comme plus favorable que le chevalier noir (soumissionnaire hostiles), mais moins favorable que le chevalier blanc (soumissionnaire amicale ). Un écuyer blanc est semblable à un chevalier blanc, sauf qu'il exerce seulement une participation minoritaire significative, par opposition à une participation majoritaire. Un écuyer blanc n'a pas l'intention, mais sert plutôt comme une figure de proue dans la défense d'une OPA hostile. L'écuyer blanc peut souvent aussi obtenir le droit de vote spécial pour leur participation au capital.

  • La stratégie qui est habituellement utilisé par le cabinet d'hostile est de faire une offre plus lucrative que le chevalier blanc, de sorte que les actionnaires envisager de rejeter l'offre du chevalier blanc. Toutefois, cela peut conduire à des surenchères et finalement à surpayer, par l'une ou l'autre, pour l'entreprise cible.
  • Une autre option est connue sous le nom de la stratégie NL. Ici, l'entreprise hostile permet le chevalier blanc pour aller de l'avant et attend pour l'acquisition doit avoir lieu. Une fois que les choses sont réglées entre les deux entités, le cabinet d'Hostile lance une offre publique d'achat pour le White Knight. La cible (l'entreprise dans sa soumission) peuvent conclure des ententes de moratoire avec le chevalier blanc pour l'empêcher de tourner Gray Knight.

Londres fait de même avec ses pions-Chefs de tous les pays où des pays jouent aux ''bons'' et quelques autres aus ''méchants'' afin de justifier sa Course Technologique aux Armements et pour mater les populations de la terre.


Matt Taibbi, journaliste d’investigation, nous dit: ''La première chose qu’il faut que vous sachiez sur Goldman Sachs, c’est qu’elle est partout. La banque d’investissement la plus puissante du monde est une formidable pieuvre vampire enroulée autour de l’humanité, enfonçant implacablement son suçoir partout où il y a de l’argent. En fait, l’histoire de la récente crise financière, qui est aussi l’histoire de la chute de l’Empire américain ruiné par des escrocs, se lit comme le Who’s Who des diplômés de Goldman Sachs.''....... ''Robert Rubin, ex-ministre des finances de Bill Clinton, passa 26 ans chez Goldman avant de devenir président de Citigroup – banque qui, en retour, reçut de Paulson 300 milliards de dollars d’argent public.''...... ''Il y a Joshua Bolten, directeur de cabinet de Bush durant le renflouage, et Mark Patterson, en charge des finances dans le cabinet de Bush, qui était encore un lobbyiste de Goldman un an avant.'' ...... ''Le co-président de Goldman au début des années 1990, Robert Rubin, suivit Bill Clinton à la Maison Blanche où il dirigea le Conseil économique national et devint finalement le ministre des Finances'' .....

======================


Tous les Pays sont sous tutelles Britanniques en réalité

Et tous les Chefs de tous les États sont des Chevaliers
au service de la Couronne d'Angleterre

Cessons de nous croire ''réalistes de suivre''

Tous les chefs de tous les États sont mis en place par la Couronne d'Angleterre (c'est leur secret)_. Tous les chefs des États sont les Chevaliers des rois et des reines du Royaume-Uni. Même la France n'est qu'une colonie britannique qui joue à la république, république mise en place par un général De Gaulle monarchiste. Les Pays Arabes furent conquis par Napoléon 111 et qui était ''Commandant en Chef des Armées Britanniques, d'ailleurs il est mort à Londres et protégé des Britanniques. Le Tsar Nicholas de Russie était cousin germain avec le roi Georges V d'Angleterre et sous ses ordres. La Reine Mary, fille du Tsar de Russie, elle maria le neveu du roi Charles Ier de Roumanie puis divorça pour marier le roi Georges V d'Angleterre.

Maudits niaiseux, cessez de les vénérer:le seul héros de votre vie c'est vous, et surtout pas ces monarchistes qui se foutent tous et toutes de vous tous.

Arrêtez de faire simple, n'embarquez plus dans leurs magouilles et leurs mensonges grotesques: DÉPROGRAMMEZ-VOUS de leurs films de princes et de prétendus ''nobles'' chevaliers...... il n'y a rien de noble à tuer et qu'importe si c'est au nom d'Allah ou de Dieu, faisons toujours de choix de VIE et non de mort! Et puis cessez de dire ''On a pas le choix, ça prend de de l'argent, on ne peut rien faire...''....... OUI ON A TOUJOURS LE CHOIX; oui ça prend de l'argent mais pour tous; et OUI ON PEUT TOUT FAIRE il suffit de s'y mettre et tout se produit mais il suffit au moins qu'on le désire intensément.... Oui, ON A TOUJOURS LE CHOIX de suivre moyennant des avantages pour se conformer OU de vivre conformément selon sa personnalité sans faire de compromis et même si pour cela nous devons vivre pauvrement :
VAUT MIEUX UN PAUVRE UTILE QU'UN RICHE INUTILE.

La FRANCE en apparence n'est plus régie par des rois, mais en réalité rien a changé: ce sont toujours les banquiers britanniques Rotschilds et autre barons qui mettent tout en place ainsi que les chefs d'États de cette prétendue ''république''.

=========

Matt Taibbi accuse la banque Goldmnn Sachs et met en évidence la promotion par Goldman Sachs de l'idée de taxe carbone, ou plutôt de bourse du carbone puisqu'elle serait organisée comme un grand marché mondial d'échange des droits de polluer qui seraient transformés en titres, et qu'elle a déjà créé les filiales financières qui ont obtenu le monopole international du courtage de ces nouveaux titres et leurs dérivés.

Nos Élus connaissent peu les Lois de la Santé












A